Nouvelles et conseils sur les sujets qui vous intéressent

Climatiser sa résidence sans trop de frais

Climatiser sa résidence sans trop de frais

Date : 17 Mai 2017 | Source : CAA Québec

Lorsque le printemps tire à sa fin, les plus prévoyants reluquent déjà du côté des climatiseurs pour affronter les grosses chaleurs de l'été. Mais est-ce vraiment le seul et unique moyen à envisager? Chose certaine, votre facture d’électricité risque d’écoper lourdement si vous confiez à un climatiseur toute la tâche de rafraîchir votre maison.

Empêcher la chaleur de pénétrer
Avant de courir au magasin choisir un climatiseur, voyez d’abord comment votre maison laisse pénétrer la chaleur. Des mesures alternatives, dites passives, pourraient bien améliorer la situation et vous procurer le confort tant recherché.

Les revêtements extérieurs – Les couleurs foncées absorbent les rayons du soleil. En fait, jusqu’au tiers de la chaleur captée par un bâtiment peut être transférée à l’intérieur par conduction.

Conseils : Si vous envisagez de refaire votre toiture, changer ou repeindre le revêtement des murs extérieurs, optez pour des couleurs pâles. Elles réfléchissent une large portion de la chaleur indésirable. Et si vous avez le pouce vert, vous pouvez toujours envisager le toit végétalisé ou le jardin vertical (mur vert), car ils constituent des écrans solaires très efficaces.

Les fenêtres – Elles peuvent transformer votre maison en véritable four, particulièrement celles qui sont orientées sud et sud-ouest, car elles sont responsables d’environ 40 % du réchauffement de votre maison par le soleil.

Conseils :

  • Installez des stores ou des rideaux opaques, de couleur pâle, le plus près possible du vitrage.
  • Optez pour des fenêtres comportant un vitrage isolant doté d’une pellicule à faible émissivité agissant comme un bouclier face aux chauds rayons du soleil d’été.
  • Installez des pellicules pare-soleil dans vos fenêtres. Elles peuvent diminuer jusqu’à 75 % l’induction de chaleur et bloquer la quasi-totalité des rayons ultraviolets responsables de la décoloration des meubles et des recouvrements.
  • Créez de l’ombrage en garnissant vos fenêtres d’auvents ou de persiennes.
  • Plantez des feuillus qui poussent très haut, car l’angle du soleil est à son zénith l’été.
  • Prolongez, si possible, les débords de toit.

L’isolation thermique – Une maison mal isolée est tout aussi inconfortable et énergivore l’hiver que l’été. Y remédier aura un effet bénéfique sur votre portefeuille quel que soit le mois de l’année.

Conseils : Ajoutez de l’isolant dans l’entretoit et assurez-vous que la ventilation y est adéquate. Plus du tiers de la chaleur pénètre par la toiture.

Le béton et l’asphalte – Couramment utilisés pour couvrir les allées d’autos, les balcons et les entrées ainsi que dans les aménagements paysagers, ces matériaux s’avèrent de véritables radiateurs à ciel ouvert sous l’effet du soleil.

Conseils : Si vous planifiez un nouvel aménagement paysager, évitez d’utiliser le béton ou l’asphalte sur les façades directement exposées au soleil. Optez pour des matériaux qui absorbent moins la chaleur rayonnante et intégrez à votre aménagement des îlots de verdure et des platebandes. Vous pouvez aussi installer des auvents, des haies d’arbustes ou d’autres éléments architecturaux susceptibles de projeter une ombre bienfaisante aux endroits critiques.

La ventilation naturelle – Une bonne circulation d’air procure une sensation de fraîcheur en tout temps, en plus de permettre l’évacuation de la chaleur vers l’extérieur.

Conseils :

  • Privilégiez les fenêtres à battants, elles ont l’avantage d’attraper l’air au passage et de le faire pénétrer dans la maison.
  • Installez aux endroits stratégiques des treillis ornés de vignes ou des haies d’arbustes pour faire bifurquer la brise vers les ouvertures de votre maison.
  • Ouvrez toutes grandes les portes et les fenêtres du côté venteux et un peu moins celles de la face opposée. Laissez les portes intérieures pleinement ouvertes.
  • S’il n’y a aucun vent, forcez l’air du bas à monter vers le haut. Ouvrez les fenêtres du sous-sol, où l’air y est habituellement plus frais ainsi que celles de l’étage, où il fait généralement plus chaud. Pendant les heures d’ensoleillement, tirez les stores et les rideaux. Puis, le soir venu, ouvrez à nouveau la maison pour y emmagasiner l’air frais.

Lire la suite

 

Réduire la fenêtre

L'achat de fenêtres
doit être facile et
rassurant.

Clavarder
Clavarder